24Août/12Off

Impressions mongoles

Aaah la Mongolie, un pays de moins de 3 millions d'habitants et qui fait beaucoup de fois la France, un paradis de nature dans laquelle vivent encore tranquillement ces nomades mongols si sympathiques. La Mongolie a tout pour nous plaire, de grands espaces, des gens charmants et une culture étonnante. Bon côté gastronomie, ça tourne vite court. Le choix parfois vaste de plats tourne en fait autour du mouton sous plusieurs formes. Mais passé cette légère frustration, nous nous y sommes bien senti. Sur ces routes parfois difficiles, la joie d'être au plein air l'a toujours emporté. Un paradis pour cyclo-campeur.

Les plus Les moins
À Ulaan Baatar, son théâtre, ses musées avec des explications en anglais À Ulaan Baatar, sa poussière, les klaxons et les bouchons
La steppe mongole, une nature à perte de vue avec peu de trafic, le meilleur pays du cyclo-camping Les villes mongoles toutes sont glauques avec une belle proportion de gens alcoolisés à toute heure
De superbes rencontres L'alcool, l'arkhi en priorité, un gros problème de santé publique et tous les fléaux qui vont avec : gens agressifs, femmes battues, etc.
L'hospitalité mongole simple et authentique Les mouches et autres insectes volants... un fléau pour les cyclos qui peinent dans les cols
Rester à observer le mode de vie des nomades, participer à la vie dans une ger. Ils adorent qu'on participe et qu'on les aide Une météo pas facile : Des orages violents, de fortes chaleurs et un vent qu'on préférerait avoir dans le dos
les enfants mongoles curieux, bien éduqués, vifs Pas toujours facile de trouver de l'eau
Les guanz, cantines mongoles, toujours la même chose, mais c'est tout fait maison et nous sommes bien contents de les trouver sur la route Des hôtels sans douche o_O
Qu'on y parle anglais ou non, on arrive toujours à communiquer par un petit dico où ils peuvent passer de longs moments à chercher des mots. Ils ont envie de communiquer et ne s'arrêtent pas à la barrière de la langue Une architecture type soviétique qui n'embellit pas le paysage
Un pays propre, peu de déchets au bord des routes, des restos et des hôtels désuets mais nickels à l'intérieur. Dans les gers aussi c'est toujours propre. Il n'y a pas de décharge publique partout
Le Nadaam: une superbe fête nationale haute en couleur
La musique mongole, étonnante mais sympathique à écouter
Ils adorent les photos et en redemandent. Nous ne nous sentions pas mal à l'aise de prendre des photos de la vie quotidienne

paysage

paysage

paysage

paysage

Remplis sous: mongolie, voyage Commentaires
Commentaires (5) Trackbacks (0)
  1. Passionné et comblé par vos récits et photos de votre grand voyage, je suis quand même content d’apprendre votre retour en France par Facebook.
    Je suis sûr que vous allez être heureux de revoir votre maison, le jardin, retrouver la famille et les amis.
    Je vous souhaîte beaucoup de bonheur dans ces retrouvailles !
    Vous allez commencer un autre voyage, différent du votre, celui de la vie en France et de son quotidien mais je crois que rien vous fera oublier vos 15 000 kms en vélo à travers le monde.
    Bravo à tous les deux et félicitations pour tant de courage.
    Petit rappel d’amitié : je garderai toujours votre carte de Bonne année 2012 ; merci !
    Bien à vous.
    Bernard

    • En effet, le retour à la famille et aux amis est très agréable. Une chose que nous aurons apprise pendant cette escapade c’est de prendre le temps et c’est exactement ce que nous faisons avec ce retour anticipé en France. Un mois de ballade dans nos campagnes pour reprendre progressivement le rythme de notre vie précédente, sans claquage 🙂

  2. Belles promenades à vous sur nos routes champêtre
    Félicitation pour ce merveilleux voyage si bien interpréter et présenter.
    Merci pour ces échanges fabuleux que vous avez su nous transmettre avec passion et plaisir.
    Je vous embrasse.
    Bienvenue chez vous
    Bravo à vous deux

  3. Bien hâte de vous « réceptionner » à la maison! ^^ des pêches sont déjà tombées de l’arbre dans votre jardin, un petit don de la nature pour votre retour! des bisous

  4. La lecture régulière de votre journal de bord va bien me manquer: c’était un petit rendez-vous auquel je m ‘étais bien habituée. Vous ne pourriez pas en commencer un autre: journal de bord d’un couple à Toulouse avec des photos du jardin et de Laeti dont la silhouette s’arrondit?


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant