Bivouac

Parmi toutes les listes de matériel, celle-ci est sans doute la plus importante. Le bivouac, c'est notre maison pour un an, quels que soient les environnements et les météos que nous allons trouver sur notre chemin. Ça mérite donc d'y passer un peu de temps.

Côté chambre

L'abri est un élément essentiel. Que ce soit pour une bonne nuit réparatrice après une journée intense ou tout simplement pour se protéger des foudres de mère nature, le voyageur itinérant soigne son abri.

  • Tente : Nos critères de choix : autoportante au cas où le sol soit trop dur pour les piquets, montage du double toit en premier pour les jours de pluie, des arceaux croisés pour une meilleure tenue au vent, une abside large pour pouvoir cuisiner et stocker les sacoches et enfin pas trop lourde malgré toutes les contraintes précédentes. Résultat, la Dragonfly XT de Mountain Equipment semble avoir toutes les qualités requises. Un peu lourde et un peu volumineuse diront certains. Elle approche certes les 3kg, mais le volume habitable et surtout son abside nous ont convaincus. Lorsqu'on s'apprête à vivre quelques mois sous une tente, il faut avoir un peu d'espace vital. La Dolomite (Jamet) que nous emportons en randonnée avec ses 90 cm de haut ne permet pas de tenir une éternité enfermés, et surtout de pouvoir cuisiner si la tempête persiste. Un défaut s'il en est : son prix. En cas de trou dans la toile ou bien d'arceau cassé,nous embarquons un petit kit de réparation de la tente. tente dragonfly 2 xt
  • Matelas : Bien dormir est d'une grande importance. C'est par là qu'on récupère d'une dure journée ou au contraire qu'on accumule la fatigue quand bien même on ne fait pas grand chose. Du coup, après la tente, les matelas ne se négligent pas non plus. Nous avons opté pour les Prolite de Therm-a-Rest, un regular pour Seb et un Woman pour Laeti.matelas prolite
  • Sac de couchage : Nos bons vieux sacs de couchage, bien utiles jusqu'à présent sur tous nos voyages précédents nous accompagnent à nouveau. Il s'agit de sacs de couchage Millet en duvet et plumes de canard disposant d'une zone de confort de -3°C / +2°C. Nous parlons ici de zone de confort. Ils devraient nous permettre de passer des nuits correctes jusqu'à -10°C mais au delà de 15°C nous aurons trop chaud.
  • Moustiquaire : Etant donné la carte des régions impaludées et notre itinéraire, nous emportons une bonne moustiquaire imbibée d'anti-moustique. La moustiquaire pourra également servir dans les lodges.
  • Pharmacie : Une description de notre pharmacie est disponible dans la page santé
  • Trousse de toilette, frontales, fil et aiguilles, bouquins et guides touristiques

Côté cuisine

La nourriture, un autre poste vital !! (Surtout pour Seb) Nous avons déjà tenté plusieurs modes : le classique réchaud à gaz, le moins classique réchaud-canette de bière à alcool, le réchaud à gaz sans gaz, ... Certes nous avons tout à fait survécu à tout ça, mais la durée de ce voyage impose de s'équiper de manière un peu plus conséquente.

  • Popote : La société Nordisk nous offre généreusement un ensemble d'assiettes, de mugs et de couverts de leur gamme de trek. Un mélange d'aluminium et de titane qui allie légèreté et robustesse et qui semble taillé pour ne pas nous laisser tomber en route.popotte nordisk
    Pour la popote, nous avons choisi d'emporter la Quick 2 Pots de chez MSR popotte MSR
  • Réchaud : Le gaz n'étant pas facilement disponible partout, ni même l'alcool parfois, nous avons choisi l'option multi combustibles pour parer au plus de situations possibles. Nous avons donc choisi le réchaud Omni Fuel de chez Primus.réchaud primus omnifuel
  • Réchaud, bis : Par amour pour la bidouille et les expérimentations en tout genre, Sébastien a insisté pour embarquer son Ikea Hobo Stove fabriqué un soir d'hiver. Cet outil "indispensable" nous permettra de cuisiner au feu de bois pour éviter de brûler d'autres types de combustiblesikea hobo stove
  • Allume feu : Comme nous embarquons un réchaud à bois fait-maison, nous ne sommes pas à une pierre à feu près, toujours dans l'optique d'éviter de dépenser du carburant quand ce n'est pas nécessaire (et aussi pour faire plaisir à Seb).pierre à feu
  • Couteau : Nous emmenons aussi notre fidèle opinel. Il ne nous a jamais lâché depuis le début, il est efficace, pas lourd. Un bon couteau qui peut servir en dehors de la cuisine.
  • Pompe à eau : L'eau étant une ressource vitale, nous embarquons de quoi diversifier nos approvisionnements et notamment une pompe munie d'un système de filtres efficaces.pompe à eau
  • Briquet, éponge, quelques lyophilisés pour les coups durs