Santé

Avant le départ

Qui dit voyage au long cours, dit vaccins et selon les régions le cocktail peut vite être chargé. Tout commence par un rendez vous auprès du Smit de Toulouse. La première consultation sert à décrire le voyage, notre itinéraire et les périodes de passage dans chaque pays. Le but est de définir le planning de vaccins :

  1. fièvre jaune et 1er vaccin rage
  2. 1 semaine plus tard : hépatite A et 2eme vaccin rage
  3. 1 mois plus tard : 3eme vaccin rage
  4. chez le médecin : encéphalite à tique (2 piqûres), l’hôpital ne le faisant pas

Nous étions déjà à jour pour Tuberculose, DTP, Thyphoide, ROR et Hepatite B, si vous ne l'êtes pas c'est autant de piqûres en rab.

Les médecins nous suggèrent de faire le rappel pour la rage et l’encéphalite à tique en cours de route. Nous les ferons sûrement au Vietnam à l’institut Pasteur.

Après toutes ces souffrances, nous avons ainsi un carnet de vaccination bien à jour. Il peut être demandé aux frontières, mieux vaut le conserver précieusement.

ps: Nous avons eu la bonne surprise de voir que notre mutuelle prenait en charge l'ensemble des vaccins. A un peu plus de 200€ par personne, c'est le genre de détail qui fait plaisir.

En cours de voyage

Pour les moustiques

Bien sûr, en complément de tout ça, nous avons un traitement anti-palu que nous ne prendrons sûrement qu’en Asie vues les altitudes auxquelles nous serons en Amérique. Ce traitement n'étant pas suffisant, nous avons aussi imprégné la moustiquaire et les vêtements pour éviter un maximum les piqûres de moustiques.

impregnation des vêtements

Pour l'eau

Comme il n'y a pas une solution miracle, nous prévoyons d’alterner plusieurs méthodes.

  • de la faire bouillir si on a du temps et du carburant
  • de la filtrer avec une pompe
  • d’acheter des bouteilles quand l'occasion se présente
  • de la purifier avec des pastilles

Pharmacie

Pour la pharmacie, l'idée n'est pas d'être autonome, mais d'avoir de quoi tenir les quelques jours qui peuvent être nécessaires pour accéder au centre de soins le plus proche. Après discussion avec notre médecin traitant nous emmenons :

  • 1 antibiotique à large spectre
  • 1 anti-diarrhéique
  • 1 anti-inflammatoire
  • 1 antispasmodique intestinal
  • des aspirines
  • des compresses, de la gaze et des bandes
  • du strap
  • du désinfectant en spray
  • un stock impressionnant d'anti-paludéen
  • 1 crème solaire protection forte
  • 1 spray anti-moustique

Dentiste

Un petit check up des dents avant de partir ne fait pas de mal. Il permet notamment de corriger les petits soucis anodins qui pourront vite s'avérer gênants s'ils dégénèrent au milieu de nulle part.